Devenir VDI ?

il_340x270.556018167_1pg8

Voilà une question qui me taraude depuis un bon moment…. J’espère qu’en écrivant cet article cela va m’aider à prendre une décision.

Mais qu’est ce que qu’un VDI ?

« L’activité de vendeur à domicile indépendant (VDI) est définie par la vente de produits ou de services au moyen du démarchage direct auprès de particuliers, ce qui exclut le démarchage par téléphone ou à distance. Elle est soumise à une réglementation particulière. Le vendeur à domicile peut avoir différents statuts. »

Pourquoi devenir VDI ?

Vous vous doutez bien que c’est une question d’argent… Je vous rassure, j’ai déjà un emploi, un CDI temps plein d’ailleurs qui me convient très très bien mais voilà on veut toujours gagner plus. Et pourquoi pas gagner plus grâce à sa passion qui est : La Cuisine bien sur !

Qu’est-ce que ça rapporte réellement ?

Depuis quelques temps, je prends contact avec de nombreuses entreprises qui proposent ce statut de VDI.
Tout d’abord, il y a les commissions, c’est à dire notre rémunération qui est entre 15 et 30 % selon les entreprises sachant qu’elles évoluent avec le temps. Comment gagner ses commissions ? En organisant des ateliers qui durent entre 3 et 4 heures à savoir qu’un atelier génère entre 400 et 500  € de chiffre d’affaire. Ce qui fait une centaine d’euros par atelier.

Ensuite, certaines entreprises vous versent également les commissions des ventes internet. C’est à dire que si un client commande sur internet avec votre code vous toucherez une commission (beaucoup plus basse qu’avec les altiers, on est au environs des 8%°) sur le montant de la vente.

Pourquoi je n’arrive pas à me décider ?

Les contre :

Premièrement, cela empièterait sur mes temps libre du weekend. Étant donné que je travaille à 39 heures semaine, impossible d’organiser des ateliers en soirée.

Secondement, cela ne fait pas longtemps que je suis dans la région et j’ai la crainte de ne pas trouver d’hôtesse pour m’accueillir.

Troisièmement, j’ai aussi peur de dépenser tout l’argent gagner dans du matériel de cuisine ou articles de l’entreprise pour laquelle je travaillerais.

Les pour :

Premièrement, je ne cracherai pas sur un complément de salaire.

Deuxièmement, cela me permettrait de connaître des gens sur la région.

Troisièmement, je pourrai développer ma passion

QUE FAIRE ? ? ?

Tarte aux shiitakes et saint-jacques

Je n’avais encore jamais cuisiné de shiitakées et je ne regrette pas du tout d’avoir essayé. Cela change des champignons de paris. Les shiitakes sont très parfumés mais pas trop fort en goût. Je ne savais pas trop quoi en faire et en allant sur mes blogs préférés j’ai vu cette super recette de Bernard. J’ai fait exactement la même pâte à tarte mais j’ai quelque peu modifié la garniture.

Ingrédients :

– 250 g de farine
– 115 g de beurre
-50 g de poudre de noisette
– 30 g de parmesan
– 10 g de sucre
– 1/2 càc de sel
– 1 œuf
– eau

– 250 g de shiitakes
– 25 cl de crème entière liquide
– 2 échalotes
– 2 gousses d’ail
– 1 càc de fond de poisson
– 2 œufs
– 10 à 12 noix de saint-jacques

Pour l pâte, mélanger la farine, le beurre mou, la poudre de noisette, le parmesan, le sucre et le sel ensemble. Ensuite ajouter l’œuf et un peu d’eau pour obtenir une pâte homogène qui ne soit pas trop friable. Emballer votre boule de pâte avec du film alimentaire et la mettre au frais pendant le préparation de la garniture.

Couper les shiitakes en morceau et émincer les échalotes. Dans un poêle, mettre un filet d’huile d’olive avec un  petit morceau de beurre, y faire revenir les échalotes quelques minutes. Ajouter les shiitakés et l’ail écrasé.

Ajouter la crème dans les champignons ainsi que le fond de poisson. Laisser la crème s’épaissir légèrement. Hors du feu et lorsque la préparation a refroidi ajouter les œufs.

Etaler la pâtes sur du papier sulfurisé et puis foncer votre moule à tarte. Déposer les saint-jacques dans votre moule puis verser la préparation.
Enfourner pour 30 minutes à 180°C.

DSCN0283

Muffins à la noisette et cœur chocolat

Les muffins… C’est une grande histoire d’amour entre eux et moi. Cette recette m’a été inspirée par thé de bon poil.
J’ai apporté quelques modifications comme toujours. J’ai ajouté un cœur chocolat mais pas n’importe quel chocolat. Le côte d’or pâte à tartiner. Si vous ne le connaissez pas c’est maintenant ou jamais… Moi j’ai dit en revoir au Nutella depuis.

Ingrédients :

-100 g de farine
– 100 g de poudre de noisette
– 60 g de beurre mou
– 100 g de sucre
– 3 œufs
– 1/2 sachet de levure
– pâte à tartiner

Préchauffer votre four à 180°C .
Dans un saladier, mélanger les œufs avec le sucre Ajouter la poudre de noisette, la farine, la levure et le beurre mou.

Dans vos moules à muffins, verser à 1/3 la préparation, ajouter une càc de chocolat et recouvrer de préparation.
J’ai pu réaliser 12 muffins.
Enfourner pour 20 minutes.

DSCN0280

Cailles farcies aux fruits secs

Pour changer du poulet et de la dinde voici des cailles ! J’aime beaucoup de le sucré-salé c’est pourquoi j’ai décidé de les farcir avec des fruits secs. Je me suis inspirée de la farce sur le blog de miam maman cuisine

Ingrédients :

– 4 cailles
– 8 pruneaux dénoyautés
– 8 abricots secs
– 1 poignée de raisins secs
– 2 càs de fromage 0%
– 30 cl de vin blanc
– 1 càs de poudre de noisette

Préchauffer le four à 180°C.
Dans une casserole, laisser mijoter les fruits secs avec le vin blanc pendant 20 min. Récupérer les fruits, les hacher.

Ensuite, les mélanger au fromage et à la poudre de noisette. Saler et poivrer.
Farcir les cailles et les ficeler.

Les déposer dans un plat allant au four. Les arroser d’un filet d’huile et enfourner pour 20 minutes.

DSCN0271

Gâteau magique à la vanille

DSCN0276

Et oui moi aussi j’ai tenté ce fameux gâteau magique qu’on voit partout sur les blogs. Et je peux vous dire que c’est vraiment magique. Trois couches apparaissent au fil de la cuisson. En bouche c’est TOP ! Je vous invite à tester aussi cette recette. Très facile à faire. Moi j’ai pioché la recette sur le blog de la fabrique gourmande


Ingrédients :

500 ml de lait
1 gousse de vanille
4 œufs
115 g de farine
130 g de sucre
125 g de beurre
quelques gouttes de citron
1 càs d’eau

La seule petite modification que j’ai faite par apport à la recette d’origine, c’est de mettre un peu moins de sucre.

Préchauffer votre four à 150°C
Dans une casserole, Faire chauffer le lait et la gousse de vanille incisée au milieu, arrêter à la première ébullition, laisser refroidir et infuser.
Faire fondre le beurre, laisser refroidir.

Dans un saladier, battre les jaunes d’œufs avec la cuillère d’eau et le sucre, faire blanchir, tout en continuant à battre, ajouter le beurre fondu, la farine, et le lait que vous aurez passé au tamis, pour enlever la gousse de vanille.

Monter les blancs en neige bien fermes en ajoutant 2 à 3 gouttes de citron. Insérer les blancs en neige dans votre préparation. Pas de panique si vous avez l’impression qu’il y a plein de « grumeaux » de blancs en neige. C’est tout a fait normal.

Verser le mélange dans un moule de 20 cm de diamètre bien beurré ou dans un moule en verre carré, laissez cuire 55 min.

Sortir votre gâteau du four, laisser bien refroidir, voir même le mettre au frais avant de démouler, et saupoudrez de sucre glace.

DSCN0275

Salon Cake Design Marseille

 

Visuel_Cook-2014_WebGrâce aux délices de plumes, j’ai gagné une invitation au salon cake design à Marseille. Ce sera une belle découverte pour moi. Le salon se déroule du 27 au 30  mars au Parc Chanot à Marseille. Et comme j’adore rencontrer de nouvelles personnes n’hésitez à me faire savoir si vous y serez !

Madeleines

J’ai voulu tenter l’aventure des madeleines. Chose dite chose faite. Faite mais pas parfaite ! En effet, le goût était top mais pas la petite bosse si caractéristique des madeleines. Je vous partage quand même ma recette car selon moi c’est juste un problème de moule.
Ah oui autre chose. J’ai été pioché cette recette sur La cuisine de Bernard.

Ingrédients :

– 2 œufs
– 1 jaune d’œuf
– 120 g de farine
– 100 g de sucre
– 100 g de beurre demi-sel
– 1/2 càc de levure
– 5 cl de jus de citron et un peu de zeste.

Dans un saladier, mélanger les œufs entiers et le jaune avec le sucre pour blanchir l’appareil. Ajouter le jus de citron et le zeste ensuite la levure, puis la farine petit à petit en mélangeant pour obtenir un mélange bien homogène.
Faire fondre le beurre au micro-ondes et l’ajouter également.

Ensuite, très important. Il faut laisser reposer l’appareil au réfrigérateur pendant minimum 30 min ( 2heures c’est le top apparemment). Attention pour le remplissage, ne faites pas comme moi, j’ai trop remplis mes moules pour la première fournée, je me suis retrouvée avec des madeleines XXL. Il faut laisser une marge d’1 cm.
Pour la cuisson, pour moi, 12 min à 190°C.

DSCN0256

 

Amaretti au chocolat

Je vous avez déjà présenté une recette d’amaretti aux noisettes. Ici je vous propose celle au chocolat. J’adore ses petits biscuits qui se mangent à pas d’heure et surtout qui me permettent d’utiliser des blancs d’œufs.

Ingrédients : 

– 50 g de blanc d’œuf

– 100 g de poudre de noisette

– 50 g de poudre d’amande

– 150 g de sucre glace

– 2 càs de cacao non sucré.

Dans un saladier, mélanger le sucre glace, la poudre de noisette, la poudre d’amande et le caco. Ensuite, ajouter les blancs d’œuf et mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène. Ne vous inquiétez pas si cela colle, c’est normal. Former des petits boules de pâtes à l’aide de deux cuillères à café puis rouler-les dans du sucre glace ou du cacao ou un mélange des deux. Moi j’ai choisi de le faire seulement dans le sucre glace. Placer-les sur une plaque allant au four recouverte de papier cuisson.
Enfourner pour 20-25 min à 150°C.
A la sortie du four, les amarettis sont encore très mous, ils durcissent en refroidissant.

DSCN0265

Clafoutis de brocolis

Je vous propose une autre façon de manger du brocolis. En clafoutis, intéressant non ? Le clafoutis salé est moins calorique et plus léger qu’une quiche. Alors pas de raisons de ne pas tester cette recette !

Ingrédients (2 personnes) :

– 1 brocolis
– 2 œufs
– 1 càs de maïzena
– 20 cl de crème liquide
– 2 œufs
– 100 g de fromage râpé (comté pour moi)

Détailler le brocoli en petits bouquets, le laver et le faire cuire 5 min dans l’eau bouillante salé ou à la vapeur.
Dans un saladier, fouetter les œufs ainsi avec la maïzena dilué au préalable dans une càs d’eau et incorporer la crème liquide et le fromage râpé. Saler et poivrer légèrement.

Disposer les fleurettes de brocolis dans un plat à gratin ou des ramequins individuels et recouvrer de l’appareil.

Placer le plat au four et faire cuire pendant 25 minutes à 180°C.

DSCN0251

Gratin de patates douces et pommes de terre

J’adore les gratins et en plus ça fait manger des légumes à mon amoureux ^^ Ici je vous propose une recette aux deux patates. Je n’ai pas voulu mettre seulement des patates douces, je ne voulais pas que ce soit trop sucré. En tout cas on s’est régalé. Cela ne prend pas beaucoup de temps. Je l’ai accompagné d’un steak haché, cela a très bien fait l’affaire.

Ingrédients (4 personnes) :

– 2 grosses patates douces
– 3 grosses pommes de terre
– 700 ml de lait
– 3 gousses d’ail
– 2 œufs
– 100 g de fromage râpé (comté pour moi)
– 10 cl de crème liquide

Commencer par éplucher les pommes de terre et les patates douces, les couper en fines rondelles.
Dans une casserole, déposer uniquement les patates douce et recouvrir de lait, saler, poivrer, ajouter de la noix de muscade et l’ail finement haché. Laisser cuire à feu doux pendant 10 min puis ajouter les pommes de terre et laisser encore 15 min sur le feu.
Il faut que les légumes restent un peu ferme.

A l’aide d’un écumoire, disposer les patates douces et les pommes de terre dans un plat à gratin. Laisser réduire de moitié le lait de cuisson.
Hors du feu, ajouter au lait légèrement refroidi les œufs et la crème liquide.

Verser cette préparation sur les légumes, parsemer de fromage râpé et enfourner à 180°C pendant 30 minutes.

DSCN0247